ROCARE

Le Réseau Ouest et Centre Africain de Recherche en Education (ROCARE) a comme mission la promotion de l’expertise africaine, afin d’influencer positivement les pratiques et politiques éducatives. L’éducation est un des moteurs de la transformation et de la compétitivité en Afrique où la recherche en éducation doit aiguillonner l’évolution des systèmes éducatifs. Et cette recherche doit être imprégnée des valeurs et contraintes locales.

Objectifs Stratégiques

  • Renforcer la capacité nationale et régionale en recherche et évaluation de politiques ;
  • Augmenter la qualité et pertinence de la recherche pour les praticiens et décideurs ;
  • Communiquer les résultats de recherche afin de stimuler le dialogue public ;
  • Renforcer la durabilité du ROCARE.
  • Organisation

Le ROCARE compte 756 chercheurs dans seize pays membres dont douze francophones et quatre anglophones : Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Côte d’Ivoire, Congo, Gambie, Ghana, Guinée, Mali, Mauritanie, Niger, Nigeria, République Centrafricaine, Sénégal, Sierra Leone, et Togo.

Le siège de la Coordination Régionale est basé à Bamako, au Mali. Un Conseil d’Administration définit les grandes lignes du Réseau et un comité scientifique suit la qualité de la recherche. Les chapitres nationaux sont animés par des Coordinateurs qui relient les chercheurs avec les différents acteurs dans le domaine de l’éducation et les autres secteurs qui le touchent.

Historique

Le ROCARE est créé en 1989 par des chercheurs à la suite du séminaire tenu à Freetown, Sierra Leone, en collaboration avec le Centre de Recherche pour le Développement International (CRDI), pour palier aux faiblesses de leurs contextes institutionnels et, en collectivité, renforcer leurs voix individuelles pour donner un visage africain à l’éducation en Afrique. Il a été précédé par le programme de formation à la recherche pour l’ouest de l’Afrique (WARTP), lancé en 1974 et regroupant des pays francophones

Pour plus d’information voir : http://www.ernwaca.org/